Lexique du Trader

Une sélection de définition de termes indispensables en analyse technique

Lexique du Trader

Price action :

Vous le verrez partout, ce sera d’ailleurs notre sujet principal dans ce cours, c’est avec celui-ci qu'indirectement, même si vous tradez d’une autre manière, vous analyserez votre graphique.
Le price action est décrit par l’ensemble des mouvements sur un marché et de sa façon de se comporter. Il est en effet plus ou moins différent sur chaque actif mais suit toujours les mêmes principes.

Principle :

Analyser avec précision les mouvements futurs basés sur leurs précédents. Globalement, étudier comment bouge un certain marché en prenant en exemple les bougies des années/mois/semaines antérieures.

Tools :

Les outils utilisés ne sont pas nombreux, on s’en servira surtout pour se faire des repères afin de faciliter la cohésion entre plusieurs éléments. Ils peuvent varier selon vos préférences, j’utilise personnellement de simples lignes de couleurs distinctes pour marquer les différentes timeframes et des rectangles pour les zones “importantes”.

Timeframes :

Les différents intervalles de temps jouent un rôle extrêmement important dans l’analyse d’un graphique, elles sont généralement -ignorées- et utilisées incorrectement,
ou du moins, pas à leur meilleur potentiel. Vous aurez sûrement entendu qu’elles servent à obtenir une vision plus globale grâce au Daily et au 4H, mais elles ont aussi une tout autre fonction.

High timeframes (HTF):

Seront considérés grands intervalles de temps ceux à partir de 4H, dans l'ensemble des marchés, le 4H est la base d’un cycle fluide, une journée se divise facilement en six intervalles de quatre heures, vous trouverez aussi chez certains brokers le 6H et le 12H, moins utilisées.

Low timeframes (LTF):

A l’inverse, seront considérés petits intervalles de temps ceux en dessous de 4H, les plus fréquemment utilisés étant 1H, 30m et 15m. Je considère les inférieurs à ces dernières réservées aux personnes expérimentées, si vous êtes débutant, concentrez-vous sur le 15min et le 1H.

Level :

Les niveaux sont les bases du price action, c’est avec eux que vous ferez toutes vos analyses, il est obligé de bien comprendre le fonctionnement des niveaux pour lire son graphique comme il faut, les “rebonds”, “dips”, “tops” et autres termes que les traders utilisent se fondent tous sur ces niveaux.

Support :

Il existe deux niveaux différents, le support d’abord, peut être décrit de plusieurs façons, c’est un prix auquel les traders sont généralement intéressés à l’achat ou la prise de profits, pour nous il nous servira un poil autrement.

Resistance :

La résistance, elle, est un prix auquel les traders sont généralement intéressés par la vente ou la prise de profits.

Close :

Les fermetures nous indiqueront la tendance à suivre et les confirmations à noter pour planifier la mise en place de nos ordres. En les observant bien, on évite de simplement acheter un “dip”, puis de se faire stop, puis de racheter un autre “dip”, puis de se refaire stop etc…

Gaining / Losing stuff :

L’important ici pour considérer quelque chose de “gagné” ou de “perdu” est la position à laquelle la bougie s’est fermée, le price action se répète et est “prédictible” grâce à ça. On pourra prendre des trades beaucoup plus sûr en attendant une simple confirmation plutôt que de foncer tête baissée.

Trend :

Elle varie toujours, sur chaque timeframes, pour les petites on l'appellera locale. Oubliez les bull trends et les bear trends, ou du moins gardez-les pour la tendance globale, nous utiliserons les termes “uptrend” et “downtrend”.

Pattern :

Comme son nom l’indique, un pattern est un motif ou une structure se répétant. Dans le jargon du trading, un pattern est plus vu comme un indicateur, ce qui peut amener à d’énormes confusion et des prises de risques inutiles. Il ne suffit pas de repérer un “Head and Shoulder” pour confirmer une vente, ou des "Elliott waves” dans un “Rising wedge” pour confirmer un achat.

Bias :

Avec ces deux derniers, nous éliminerons tout biais pouvant gêner à la bonne compréhension du marché. Vous n’êtes pas là pour crier to the moon ou to the ground, vous êtes là pour faire de l’argent à chaque mouvement, qu’il soit petit ou grand.

Sweep :

Le sweep.. ou.. balayage ?.. est une technique avancée consistant à aller chercher la liquidité sous les stop-losses pour remplir ses ordres. Ils sont les plus présents dans les marchés Forex et les CFDs.

Order book :

Il faudra faire très attention au carnet d’ordre, certains traders y prêtent beaucoup trop d’attentions, entraînant un sentiment de FOMO (Fear Of Missing Out) à la moindre vue d’un bot restreignant le prix à une certaine zone. Il est conseillé d’augmenter le groupement de l’intervalle de prix pour avoir une vue plus globale du remplissage du carnet d’ordre.

Hedging :

Le hedging vous permettra de sécuriser vos positions et limiter vos pertes en prenant des ordres en long et en short sur un même marché, le but étant “d’annuler” les pertes avec les gains de l’autre, c’est une protection contre la volatilité mais elle peut être utilisé pour maximiser vos gains.

Scalping :

Quick-in, quick-out, keep the rest if lucky. Cette technique de trading est réservée exclusivement aux traders avertis, vous devez jouer avec les leviers pour pouvoir en être profitable correctement, par conséquent vous devez avoir un parfait contrôle de votre risque et une parfaite compréhension du price action. Le scalping se fait sur du 1m, du 3m et du 5m, vous ne gardez pas une position ouverte plus d’une heure, étant déjà un extrême, sans prendre de profits ou si un niveau a été achevé. Un trade en scalp peut s’étaler sur plusieurs minutes comme il peut se terminer en moins d’une, il faut être constamment à l’affût devant son broker.

Laddering :

Au lieu de placer un simple ordre d’une certaine taille, divisez cet ordre en plusieurs et placez-les en “échelle” dans la zone d’achat ou de vente que vous avez repéré, cela vous permet de ne pas manquer complètement un trade et de prendre un minimum de profit. Cela permet aussi de réduire votre risque car votre moyenne d’entrée sera inférieure (dépendant évidemment d’où vous commencez votre laddering.)

Stop-loss :

Vous devriez savoir ce que c’est. Le stop-loss vous évite de tout perdre en un trade. Limitez votre risque, gérez-le, il est plus facile de regagner 1% que 50%. Utilisez le stop-loss en -market trigger-, il vous évitera généralement de vendre plus bas que vous aviez mis votre stop en période de forte volatilité.

Bellerm

Un graph qui respire est un graph qui peut prédire. Price Action Only

PA Master