Leçon #3 : Les Synthétiques

En bear market je fais comment? Je vends tout?

C'est sympa tous ces systèmes financiers, mais ça serais mieux si on pouvais s'en servir sans utiliser ces monnaies informatiques imaginaires bizarres non ?

C'est quoi les synthétiques ?

Les synthétiques sont des cryptos dont l'unique but est de garder la même valeur qu'un autre asset (dollar, euro, or, bitcoin, etc...).

Le principe est né des régulations aux US, qui ne permettaient pas aux exchanges d'encaisser des dollars ou de permettre le trading contre des dollars, car ils n'avaient pas de licences financières, les cryptos n'étant pas encore reconnues par les gouvernements. Cependant le dollar est la monnaie d'échange la plus courante à l'internationale.

Entre en scène Bitfinex avec sa filiale Tether. L'idée d'origine est simple, esquiver les régulations américaines en créant une crypto qui vaux toujours un dollar, et en la vendant à un ratio 1:1 contre le dollar, c'est donc un synthétique «collatéralisé». Ainsi, on peux acheter 1 USDT contre 1 dollar et revendre à Tether 1 USDT contre 1 dollar, donc le jeton vaux toujours 1 dollar puisque si quelqu'un le vends 0,90$, Tether eux vous donnerons 1$ tout rond en échange. Ce fut donc le 1er synthétique, et le début des synthétiques centralisés. Cependant, des audits (vérification des fonds collatéraux) douteux, suivis de rumeurs et nouvelles portant à croire que Tether ne détient pas réellement la totalité du collatéral correspondant aux USDT émis.


De la a émergé la concurrence:

  • Coinbase (1 USDC = 1$)
  • TrustToken (1 TUSD = 1$, 1 TEUR = 1€)
  • Paxos Global (1 PAX = 1$, 1 PAXG = 28g d'or)
  • Binance (1 BUSD = 1$, les BUSD sont d'ailleurs émis par Paxos et non par Binance)

Entre autres. Ces cryptos qui suivent la valeur des monnaies courantes sont appelées "stablecoins". Ensuite, il a bien sur fallu décentraliser tout ça, car chacun des assets cités précédemment dépendent d'entités centralisées, des CEX en l'occurrence pour la plupart.

Donc sont apparus des stablecoins décentralisés. Ces stable sont générés sur la blockchain grâce à des smart contracts.



Cependant, pas de dollars sur la blockchain pour créer ces stablecoins, alors comment faire ?

Focus sur les Stablecoins

Et bien, les premiers et notamment le projet Maker, furent également des stablecoins collatéralisés, dont le fonctionnement est de déposer une valeur en crypto (Ethereum notamment) 2-3 fois plus grande que la valeur de stablecoins à créer. Le smart contract va vérifier la valeur du dépôt en dollars, puis ensuite vérouiller ces cryptos dans ce qu'on appelle un "vault" (coffre-fort virtuel) et créer les jetons correspondants (des DAI dans le cas de Maker), permettant ainsi d'avoir des stablecoins décentralisés.

Si la valeur de la crypto déposée baisse au point d'être presque en dessous de la valeur des DAI créés avec, alors le smart contract va automatiquement la vendre aux enchères au plus offrant afin de récupérer la valeur correspondante, ne laissant jamais un jeton sans collatéral supérieur. C'est la même chose que pour les protocoles de lending et les liquidations sur les CEX.

Il y a ensuite d'autres modelés de stablecoins, que je vous laisse étudier vous-même :

  • Reserve Rights (ETH)
  • Ampleforth (ETH, "Elastic Supply")
  • FRAX (ETH)
  • xUSD (Stablecoin algorithmique sur le protocole Haven)

Le stade final des synthétiques, dans le cadre de la DeFi, est donc de permettre d'avoir des cryptos sur les blockchains d'autres cryptos. En effet, avoir des revenus sur ces bitcoins que tu as acheté en dehors de leur valeur en les utilisant sur une blockchain EVM comme ETH/BSC, et donc en avoir plus, c'est plutôt intéressant!

Les Wrapped Token

Donc, les "wrapped" tokens, qui correspondent à la valeur d'une autre crypto, et sont toujours collatéralisé:

  • BTCB, ETHB, et autres assets "wrapped" émis par Binance sur leur blockchain, dont ils détiennent le collatéral (donc centralisés)
  • wBTC ou wrapped BTC, sur la blockchain Ethereum, dont le collatéral est détenu par des "custodians" donc entités centralisées mais devant néanmoins fournir la preuve sur blockchain de détention des fonds, et qui n'ont pas le pouvoir d'émettre eux même les stablecoins (https://wbtc.network/)
  • renBTC, dont le collatéral est détenu par un système entièrement décentralisé appelé renVM (https://renproject.io/)

Enfin, il existe encore bien d'autres synthétiques, qui correspondent à d'autres cryptos, à des actions ou encore même à des index, tous plus ou moins centralisés.

Exemples de protocoles de synthétiques

  • Maker: Protocole de stablecoin sur-collateralisée (DAI) sur Ethereum
  • BadgerDAO: Protocole de BTC synthétiques non collateralisés ("elastic supply") sur la blockchain Ethereum
  • wBTC: Protocole de BTC synthétiques sur la blockchain Ethereum
  • Synthetix: Diverses synthétiques sur la blockchain Ethereum
  • renVM: Protocole de synthétiques collateralisés de diverses cryptos
  • Mirror Protocol: Protocole de synthétiques collateralisés sur la blockchain Terra, notamment des actions
  • Fabric: Protocole de synthétiques sur la blockchain Solana
Ankhrypto

Crypto and DeFi worshipper, fundamentals trader

DeFi Master