Leçon #2 : Lending/Borrowing

Les prêts et emprunts, ça existe en DeFi? Comment ça marche?

La deuxième étape de la décentralisation de la finance est, bien sur, les prêts sur blockchain. Il existe donc des systèmes de prêt sur blockchain, qui sont d'ailleurs apparu avant les AMM, et qui sont le plus souvent basé sur des smart contracts. Cependant, ces systèmes de prêts ne peuvent pas vous envoyer les huissiers si vous ne payez pas, ou connaitre vos revenus, et ne peuvent donc pas vous évaluer en tant qu'emprunteur comme le ferais une banque.

Le lending comment ça marche ?

Les prêts sur blockchain nécessitent donc un collateral allant de 1,25 à 3 fois plus que le montant de l'emprunt. Le système fonctionne ensuite comme la liquidation des futures sur les exchanges: si la valeur de votre collatéral commence à approcher le point ou il va causer une perte au protocole, celui-ci sera liquidé automatiquement, souvent par vente aux enchères sur la blockchain, afin de récupérer l'équivalent des assets empruntés et des intérêts associés au prêt.

Concernant les protocoles de lending, rien de bien compliqué. Vous déposez l'argent, et le protocole le prête à d’autres utilisateurs qui payent des intérêts au moment de rembourser. Le taux de rendement est généralement affiché sur l'interface.

Usages potentiels du lending/borrowing

Mais, quelle utilité de prendre un prêt si vous avez déjà l'argent ? D'autant plus qu'il faut fournir jusqu’à 3 fois le montant à emprunter.

Et bien, voici le principe pour un long: 


Disons que j'ai 10 ETH, qui valent 700$. J'estime que ces $ETH vont atteindre les 900$ donc augmenter de 28%, cependant sur un plus court terme j'aimerais rentrer sur un trade sur le $LINK qui pour moi va augmenter de 20%. Ce ne serais pas rentable pour moi de vendre mon $ETH contre du $LINK, puisque le $ETH va être plus performant! Je vais donc emprunter l'équivalent de 5 ETH en USDT, en fournissant mes 10 ETH en collatéral, et acheter du LINK avec. Un fois mon LINK revendu et mon bénéfice effectué, je vais rembourser la valeur que j'ai emprunté en USDT et, disons, 5% d'intérêts, récupérer mes 10 $ETH, et empocher la différence.

Pour un short :

Le principe est le même, mis à part que je vais emprunter directement du LINK, le vendre contre de l'USDT, le racheter moins cher après la baisse et rembourser encore une fois en empochant la différence.


Enfin, il reste une dernière question: ou est-ce que le protocole trouve tout cet argent à prêter ?


Encore une fois, ce sont des LP qui fournissent cet argent. En effet, des utilisateurs comme vous et moi fournissent à ces protocoles la liquidité nécessaire au prêts, en échange d'un rendement provenant des intérêts prélevés sur les prêts. Cette pratique fais elle aussi partie du "Yield Farming".

Exemples de protocoles de lending

  • Maker: Protocole de lending au travers d'un stablecoin sur-collateralisé
  • Aave: Projet ayant débuté en 2019 ayant comme focus principal le lending
  • Compound: Protocole lending DeFi sur la blockchain Ethereum
  • Cream: Lending multi-chain
  • TraderJoe: Lending sur la C-Chain Avalanche
  • Scream: Lending sur Fantom, basé sur Cream
Ankhrypto

Crypto and DeFi worshipper, fundamentals trader

DeFi Master